Vieillissement du cerveau et déclins cognitifs : les jeux vidéo au service des séniors

Contrairement aux idées reçues, les jeux vidéo ne sont pas uniquement réservés aux enfants et aux jeunes. Selon des études récentes, il est possible de remédier au vieillissement cérébral et aux déclins cognitifs qui touchent les personnes âgées à condition de leur proposer des jeux adaptés, les « serious game » en fait partie. Focus sur ces nouvelles technologies.

Les « serious game » pour séniors : pour un confort de vie optimal

jeux vidéos
Élaborés par l’armée américaine à l’origine pour le recrutement et la formation de ses soldats, les « serious game », littéralement « jeux sérieux » entrent actuellement dans le domaine de la santé. Certaines études américaines et britanniques ont montré que ces jeux pourraient contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des personnes avançant en âge en limitant le vieillissement prématuré du cerveau. Ils favoriseraient également au ralentissement des déclins des capacités cognitives à l’image du langage, de la mémoire, du raisonnement, de l’exécution et de la coordination des mouvements ou encore de la perception de l’environnement.

 

Jeux vidéo pour séniors : des résultats probants sur le long terme

NeuroRacerIl est inéluctable que les déclins cognitifs et le vieillissement cérébral influent sur la mémoire provoquant parfois des pathologies neurodégénératives à l’instar de Parkinson ou d’Alzheimer. Néanmoins, les expérimentations sur les jeux vidéo menées sur certains patients avançant en âge ont montré des résultats probants sur le long terme. Selon une étude américaine menée sur un panel de 200 individus de plus de 60 ans, le jeu vidéo en 3D comme « NeuroRacer » a permis aux séniors ayant pratiqué des entraînements réguliers d’améliorer leur mémoire, leur capacité d’attention et leur capacité à effectuer plusieurs activités en simultanée. Le jeu vidéo « Azagame » permettrait par ailleurs de solliciter les capacités physiques, et notamment cognitives des patients.

Laisser une réponse